Avenue Léo Errera

Avenue Léo Errera

Léo-Abraham Errera et Le Bourgmestre Paul Errera (1912-1921)

 

Paul Errera naquit à Laeken, le 23 juillet 1860. Une mort brusque est venue, mettre prématurément fin à une vie qu'il avait tout entière vouée au culte de la science et au service de la patrie. Pour servir ce double idéal, il avait déployé son activité dans des domaines divers : pendant quelques années, il avait pratiqué au barreau aux côtés de Charles Duvivier; de 1912 à 1921,il avait été bourgmestre d'Uccle; mais avant tout, il fut un grand universitaire.

Il appartenait au corps professoral de l'Université de Bruxelles depuis 1896; il avait été recteur et il exerçait les importantes fonctions de vice-président du Conseil d'administration. A partir de 1903, il professa le cours de droit public avec un éclat incomparable.

Errera était juriste dans lame et il jouissait dans les milieux juridiques de Belgique et de l'étranger d'une légitime réputation. Son Traité de droit public belge, publié à Paris, et traduit en allemand, fait autorité bien au-delà nos frontières et passe à juste titre pour un ouvrage de premier ordre.

Errera estimait avec raison qu'une étude vraiment scientifique du droit n'est pas possible sans la connaissance de l'histoire du droit. Aussi est-ce vers notre ancien droit belge, que l'influence de Vanderkindere et de Duvivier orienta ses premiers travaux.

Le plus important est son volume sur les M as airs, auquel il faut toujours avoir recours lorsque l'on étudie l'histoire de la propriété foncière dans nos provinces. II est précieux non seule¬ment à cause de l'étendue des dépouillements, mais encore à cause de la clarté et de la rigueur des exposés synthétiques du démembrement du droit de propriété.

Les travaux qui suivirent — en dehors du livre sur les Waréchaix — relèvent généralement d'autres domaines de la pensée juridique ; mais toujours Errera continuait à porter aux études historiques le plus vif intérêt : dans les derniers mois de sa vie. il avait pris une part active aux travaux préparatoires du Ve Congrès international des sciences historiques.

Paul Errera est décédé à Bruxelles, le 12 juillet 1922. S'il a été enlevé trop tôt à ceux qui l'aimaient et l'admiraient, il a cependant eu la fin que, sans doute, il eût souhaitée, puisqu'il est tombé la plume à la main, en pleine activité. François-Ganshof.

http://www.persee.fr/doc/rbph_0035-0818_1922_num_1_4_6760

 

La famille Errera : Giacomo Errera (1834-1880) , financier et banquier, il est un des fondateurs de la Banque de Bruxelles et administrateur de la société Générale des Tramways. Il fut consul de Sardaigne et consul général d’Italie.

 

Léo-Abraham Errera , premier fils de Giacomo, il est botaniste et professeur à l’Université Libre de Bruxelles (ULB)à l’âge de 32 ans. A partir de 1877 il correspond avec Darwin et devient un des premiers adeptes de sa théorie de l’évolution. On lui doit de nombreux livres traitant d’éthologie et de physiologie moléculaire et de recherches sur les toxines sécrétées par les plantes pour se défendre. Il publie en 1903 un ouvrage d’avant-garde sur la physiologie moléculaire devenue aujourd’hui la biologie moléculaire. Il finance la création d’un institut de Botanique et par ailleurs, il prend la défense des juifs persécutés dans différents pays d’Europe, en particulier lors de l’affaire Dreyfus.

 

Paul Joseph Errera son second fils : juriste de renom, il occupe la chaire de droit public constitutionnel et administratif à l’ULB dont il fut aussi le recteur. Il est également avocat, bourgmestre libéral d’Uccle, membre de l’Académie archéologique de Belgique et de la Classe des Lettres de l’Académie royale de Belgique. Sa femme Isabelle, mécène et collectionneuse d’art, auteur de plusieurs articles sur les étoffes et les broderies, lèguera une grande partie de sa collection aux musées royaux d’Art et d’Histoire.

Alfred Errera : fils de Leo Errera, mathématicien et physicien, est professeur à l’ULB et chargé de cours à l’Ecole Royale Militaire. Durant la seconde guerre mondiale il sera actif dans les services de renseignement et d’action de la Résistance.

http://www.israel-flash.com/…/belgique-libre-et-libre-belg…/

Copyright Kerkour Leila 2016