Chemin du Crabbegat

Chemin du Crabbegat

Le Crabbegat, la légende de Tijl Ulenspiegel, le Cornet...

 

Quelqu'un a demandé pourquoi zeecrabe s'appellait zeecrabe (crabe de mer)...crabbegat (trou aux crabes)...?? La réponse probable est dans le poste ci-dessous!

 

Ce petit chemin part de l'avenue De Fré, à hauteur du Vieux Cornet jadis peint par Jacano. Il longe le parc du Wolvendael jusqu'au pont rustique. Là s'arrête sa courte partie carrossable ; il se poursuit en chemin creux en lisière du parc.

 

Histoire

 

Le Crabbegat est un ravin de quelque 200 m, creusé dans le versant nord de l`ancien massif du Wolvenberg.

L`urbanisation a respecté le ravin, ainsi qu`une petite bande de terrain plantée de vieux hêtres. La diversité des berges de ce chemin présente d`une flore et d`une faune très riches.

 

Odonyme (nom du lieu)

 

C'est avec le Dieweg une des plus anciennes voiries d'Uccle; son l'origine remonte au moyen âge.

 

Quant à son nom étrange Trou aux crabes, il existe diverses hypothèses, dont une qui semble assez sérieuse : il pourrait faire allusion à des fossiles océaniques retrouvés jadis à cet endroit.

 

Les bâtiments qui le bordent, dont le restaurant Crabbegat, sont les anciennes dépendances (écuries) du manoir du Vieux Cornet.

 

Remarquons qu'il existe à quelques centaines de mètres, toujours aux abords de l'avenue De Fré une rue Zeecrabbe (crabe de mer).

Relation ou non entre les deux odonymes ?

 

L'endroit, extrêmement pittoresque, est hanté par le souvenir de Tijl Ulenspiegel de Charles de Coster.

 

Till l'Espiègle est un personnage de fiction, saltimbanque malicieux et farceur de la littérature populaire du Nord de l'Allemagne. Son nom a la forme Till Eulenspiegel en allemand, Dyl Ulenspegel en bas-allemand, Tijl Uilenspiegel en néerlandais, sans compter des variantes orthographiques : Thyl, Thijl...

 

Ce nom est à l'origine de l'adjectif espiègle : il fut emprunté en français dès le XVIe siècle sous la forme Till Ulespiegle, puis altéré par aphérèse, l'initiale du nom étant prise pour l'article défini

 

Le personnage de Till l'Espiègle a inspiré divers auteurs comme :

 

l'écrivain belge Charles De Coster dans La Légende et les aventures héroïques, joyeuses et glorieuses d'Ulenspiegel et de Lamme Goedzak au pays des Flandres, où il fait de Till une figure de la résistance flamande contre l'occupation espagnole au XVIe siècle (1867)

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Till_l%27Espi%C3%A8gle

 

Le Cornet

 

Un des plus vieux édifices ucclois : la tour date du XVIe siècle. Le corps de logis a été rajouté milieu XVIIIe siècle. On y jugeait certains délits de chasse, d'où l'emblème, un cor de chasse, gravé dans une pierre et le nom de l'édifice, Vieux Cornet.

Au XIXe l'Hôtel du Vieux Cornet est une guinguette fréquentée par des artistes.

Charles de Coster y situe un épisode de son Tijl Ulenspiegel (1867)

Dès les années 1920, les peintres ucclois commencent à y organiser des expositions.

 

Vers 1990, le peintre Jacano qui connaissait le lieu depuis son enfance y a consacré une toile. L'endroit est aujourd'hui une habitation privée.

 

Sur la façade, côté avenue De Fré , on peut lire la date de 1570.

 

L'édifice a été classé définitivement le 04/06/1973.

 

Ce lieu fut cité par TBX n°29 (12/06/2003) comme étant un des derniers vestiges du passé rural de la Région Bruxelloise.

Copyright Kerkour Leila 2016