Rue de Stalle

Rue de Stalle

La famille de ou van Stalle dont les armes sont: "De gueules à la fasce d'hermine"

 

La traduction du patronyme Van Stalle est assez simple, puisqu’elle signifie « de la ville de Stalle ». Stalle étant une ancienne seigneurie qui en 1795 sous le régime français se fondit dans la commune d’Uccle au même titre que la seigneurie de Carloo (situé à la place saint Job anciennement).

 

La seigneurie de Stalle.

 

La première mention des seigneurs de Stalle date du XIIe siècle. Les premiers seigneurs hauts-justiciers, d'après l'étude de Henry de Pinchart, Court historique du hameau de Stalle sous Uccle (le Folklore brabançon, mars 1979, n° 221, p. 71 à 110), furent:

 

• I. Henri de Stalle, chevalier, qui décéda avant 1357.

 

• II. Florent de Stalle, son fils, échevin de Bruxelles en 1319 et chevalier. Il avait épousé Dame Aleyde.

 

• III. Florent de Stalle, chevalier et échevin de Bruxelles en 1357, membre des Lignages de Bruxelles.

C'est lui qui avec son frère Daniel fondèrent la chapelle de Stalle et la dotèrent de terres.

 

La famille de ou van Stalle (armes: de gueules à la fasce d'hermine) constituait un ramage naturel de la Maison de Brabant, comme étant issue d'Henri de Stalle, bâtard de Guillaume de Louvain, seigneur de Perwez et de Ruysbroek, lui-même fils de Godefroid III de Louvain, duc de Brabant.

 

Cette famille faisait par ailleurs partie des Lignages de Bruxelles. De l'ancien fief de Stalle, situé en partie sur le territoire de l'actuelle commune d'Uccle, il subsiste aujourd'hui le lieu-dit et la chapelle.

 

(A l'entrée du chemin du Crabbegat, le Vieux Cornet, dont la tour date du XVe siècle, est le plus vieux bâtiment de Uccle avec la chapelle Notre-Dame des Affligés de la rue de Stalle.)

 

Fiefs dépendant de la seigneurie de Stalle.

 

• La seigneurie d'Overhem. Fief situé entre le Dieweg et Stalle, avec manoir, moulin dit du Clipmolen, bois et prés. Toutefois, en 1465, Marguerite Hinckaert épouse de Louis de Mailly, obtint du souverain la réunion d'Overhem à la seigneurie de Stalle.

 

• Le fief du Roetaert. Ce fief était situé à Neerstalle entre le bois de Kersbeek et l'Ukkelbeek. sa superficie s'élevait à onze et demi bonniers de terres et prés avec le manoir du Roetaert.

 

Aujourd’hui Uccle est une des communes les plus étendues de l’agglomération bruxelloise. Elle est aussi la quatrième en importance du point de vue de son chiffre de population. La présence sur son territoire de nombreux îlots de verdure ainsi que de plus de 500 ha de la Forêt de Soignes en font une commune à vocation essentiellement résidentielle.

La commune d’Uccle fut formée en 1795, sous la domination française, par la réunion d’Uccle et des seigneuries de Carloo et de Stalle. Un grand nombre de familles nobles avaient érigé leurs manoirs dans la contrée. On en retrouve encore trace dans la toponymie locale : Overhem, Stalle, Carloo, Kinsendael, Neckersgat, etc.

 

Située au sud de Bruxelles, sur le chemin du bassin minier de Charleroi, la commune d’Uccle s’est rapidement développée grâce aux deux voies de communication qui traversent son territoire : la chaussée de Waterloo, vers Charleroi, et la chaussée d’Alsemberg, vers le Brabant wallon. Elle alterne ses agréables quartiers de villas avec d’anciens noyaux villageois.

On y trouve également de nombreux édifices et sites classés.

 

Qu’est-ce que le Lignage de Bruxelles ?

 

Les Lignages de Bruxelles ont formé depuis le Moyen Âge jusqu’à la fin de l’Ancien Régime une classe d’hommes particulière ayant mission de diriger la cité avec sagesse, de la défendre avec force et de la rendre plus belle et plus prospère.

Cette lourde mission fut confiée durant des siècles à ces lignages de Bruxelles qui avaient nom : Sleeus, Sweerts, Serhuyghs, Steenweeghs, Coudenbergh, Serroelofs et Roodenbeke.

 

http://bequet.over-blog.com/article-21760640.html

Copyright Kerkour Leila 2016