Les Carrés

Les Carrés

 

Une des particularités de la commune d'Uccle est d'avoir conservé les"carrés",ces groupes de petites habitations ouvrières édifiées dans la deuxième moitié du XIXième siècle et qui,situées en retrait des chaussées ,sont accessibles par une unique ruelle étroite.

 

La plupart sont situés dans le quartier du Chat,cet ancien hameau populaire qui accueillit naguère les habitants des MAROLLES chassés par la construction du Palais de Justice(1866-1883).

 

En général, les carrés portent le nom de leur propriétaire et bâtisseur:

 

Pauwels,Peeters,Meert,Stevens,Tillens,Cassimans,Sersté,Dewandeleer...

Le Carré Tillens est une petite zone verte cachée entre les rues Roosendael et Joseph Bens. Il se trouve à cheval entre Uccle et Forest qui sont deux communes Bruxelloises. L'urbanisation de ce quartier est récente. La rue Roosendael, par exemple, ne date que du début du 20e siècle. Le carré Tillens, lui, n'a jamais été l’objet de constructions. Peut-être que est-ce dû à une pente trop importante.

 

Selon certains, le carré Tillens a été utilisé comme potager depuis la guerre 14-18. Selon d'autres, il aurait été une décharge jusque dans les années 20-30 et ne serait devenu potager qu'aux alentours de la guerre de 40. Plusieurs témoignages semblent confirmer la thèse d'une période pendant laquelle le carré aurait servi de décharge. Un des cultivateurs actuels est arrivé dans le carré Tillens dans les années 60. Il raconte qu'à son arrivée dans le quartier, il avait été frappé par le fait qu'il n'y avait aucun Ucclois parmi les cultivateurs du carré Tillens. Il y a d'autres témoignages qui semblent aller dans le même sens. Quand le carré a été transformé par l'IBGE, beaucoup de vieilles personnes sont venues voir. Elles parlaient de leur enfance et de leurs souvenirs de cet espace. Les unes évoquaient « le champ », les autres, « le terrain vague ». Je n'ai pas demandé aux unes et aux autres à quelles époques elles faisaient référence, mais celles qui évoquaient le terrain vague parlaient clairement d'une zone à l'abandon où l'on trouvait des déchets. Ce serait intéressant de mieux connaître cette histoire.

 

La première crise

 

En 1995-1998, la commune de Forest a vendu une parcelle de terrain située entre l'espace vert et la rue Roosendael à un promoteur immobilier. Le promoteur avait un projet de 32 maisons qui menaçait les potagers. Le projet suscita une réaction importante des habitants et des milieux associatifs. Heureusement, le promoteur a fait une erreur : l'accès n'était pas conforme au règlement des pompiers. Le permis a donc été refusé et, par la suite, le promoteur a fait faillite. Le CPAS, à nouveau propriétaire du terrain, a confirmé au carré Tillens son statut de zone verte et agricole, sauf une petite partie en front de rue Roosendael qui sera bâtie un jour.

 

La seconde crise

 

En 2003, l'IBGE a effectué des analyses de la qualité des sols sur plusieurs sites de la région bruxelloise où l'on retrouve des potagers. Au Carré Tillens, les résultats indiquaient une contamination du sol : plomb, benzopyrène, fluoranthène, phénanthrène, indénopyrène. Les légumes étaient aussi contaminés : plomb, mercure et benzopyrène. Même si les doses n’étaient pas très élevées, cela interdisait la consommation de ces légumes. La zone devait être réservée aux fleurs.

 

Peu de cultivateurs se convertiront. Le carré sera peu à peu abandonné (sauf par quelques rares Gaulois). Il cesse donc d'être entretenu et prend une allure de plus en plus sauvage.

 

Actualité 2008 : aménagement en parc

 

Du printemps 2008 jusqu'au 4 avril 2009, l'IBGE fait de gros travaux dans le carré. Un quart de la surface a été décontaminée. La terre polluée a été enlevée sur 50 cm et remplacée par de la terre saine pour pouvoir être mise en culture. Trois lieux sont aménagés : un espace potager pour les habitants du quartier (20 parcelles), un potager pour les enfants de l'école des sept Bonniers et les habitants du home du Val de roses et un espace de petits fruits. La culture a repris en avril 2009.

 

D'autres parties du carré sont aménagées pour des publics différents. Certaines ont été conçues pour garder leur composante un peu sauvage. On y trouve une flore variée avec quelques légumes naturalisés. Les enfants aiment y jouer et s'y cacher. Le site de compostage a été refait et ouvert au quartier. Un apiculteur y a installé une ruche. Enfin, on trouve aussi une partie aménagée de manière plus classique avec des bancs et une fontaine.

 

Cette nouvelle mouture du carré Tillens a du succès. Le carré Tillens devient un lieu où se côtoient et collaborent de nombreuses personnes, des associations (l’Association des jardins du carré Tillens, Le début des haricots) et des institutions locales (CPAS de Forest, IBGE, etc.).

 

http://www.carre-tillens.be/

Copyright Kerkour Leila 2016