Jaco Van Dormael

Jaco Van Dormael

Jaco Van Dormael (né le 9 février 1957 à Ixelles) est un cinéaste belge.

 

JVD: Moi je suis arrivé à Bruxelles vers 17 ans, et j’ai trouvé ça très moche, au début. Et puis, je me suis habitué. Un peu comme quand on regarde longtemps quelque chose, et qu’on finit par trouver le beau.

Sinon je vis à Uccle, et je vais souvent dans mon jardin, ou chez des amis. Je ne vais pas souvent dans des cafés. En général je vais chez Thomas Gunzig, ou il vient chez moi, il n’habite pas très loin.

 

Jaco Van Dormael (né le 9 février 1957 à Ixelles) est un cinéaste belge.

 

Après des études de cinéma (prise de vues et réalisation) à l'INSAS (Bruxelles) et Louis-Lumière (Paris), il devient metteur en scène de théâtre pour enfants, notamment dans des numéros de clown. Il passe à la réalisation en 1991 avec Toto le héros, récompensé par la Caméra d'or au Festival de Cannes. Jaco Van Dormael explore dans ses films, teintés d'onirisme, la puissance de l'imaginaire et la part oubliée de l'enfance dans un quotidien morne et tragique.

Il vit avec la chorégraphe Michèle Anne De Mey et a deux filles, Alice et Juliette. Son frère, Pierre Van Dormael (1952-2008), était un compositeur et guitariste de jazz. Jaco Van Dormael assure également des mises en scène de pièces de théâtre comme Est-ce qu'on ne pourrait pas s'aimer un peu ? (avec Éric De Staercke dans le rôle principal). Il est le président d'honneur de l'ARRF, l'Association des réalisateurs et réalisatrices de films francophones. Il était le président d'honneur de la première Cérémonie des Magritte du cinéma, qui s'est tenue en 2011 à Bruxelles.

 

Longs métrages

 

1991 : Toto le héros

1995 : Le Huitième Jour

2009 : Mr. Nobody

2015 : Le Tout Nouveau Testament, co-écrit avec Thomas Gunzig

 

Courts métrages

 

1980 : Maedeli-La-Breche

1981 : Stade (documentaire consacré aux premiers jeux Olympiques pour handicapés mentaux), Caducée d'or du Festival de Rennes (1982)

1982 : L'Imitateur (documentaire)

1983 : Sortie de secours, (documentaire), primé au Festival de Nyon (Suisse)

1984 : È pericoloso sporgersi

1985 : De Boot, adapté d'une pièce musicale d'Eva Bal, jouée à Gand

1995 : Lumière et Compagnie - segment

 

Clips

2006 : La Ceinture d'Élodie Frégé

2007 : Ladyboy du groupe Indochine

 

Publicité

2010 : Spa Reine

2011 : Idylle, pour les parfums Guerlain

 

Récompenses

 

1981 : Oscar spécial du meilleur court métrage de langue étrangère - Maedeli-La-Breche

1985 : Grand Prix du Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand - E pericoloso sporgersi

1991 : Caméra d'or et Prix de la Jeunesse au Festival de Cannes - Toto le héros

1991 : Prix André-Cavens de l’Union de la critique de cinéma (UCC) pour le meilleur film belge - Toto le héros

1991 : European Award du meilleur scénario et de la révélation cinématographique de l'année - Toto le héros

1991 : Prix Joseph Plateau du meilleur film et du meilleur réalisateur - Toto le héros

1992 : César du meilleur film étranger - Toto le héros

1996 : Festival de Cannes, Prix d'interprétation masculine pour le film Le Huitième Jour.

1996 : Festival international du film de Flandre-Gand, Prix Joseph Plateau pour le film Le Huitième Jour (Meilleur film belge, meilleur réalisateur belge, meilleur acteur belge, meilleur film au Box Office).

2010 : Prix du public aux European Film Awards, pour Mr. Nobody

2010 : Prix André-Cavens de l’Union de la critique de cinéma (UCC) du meilleur film belge 2010, pour Mr. Nobody

2011 : Trois Magritte du cinéma pour Mr. Nobody : les Magritte du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur scénario original.

2015 : Le Tout Nouveau Testament est nominé pour le prix de la comédie européenne1 et aux Satellite Awards2.

2016 : Magritte du meilleur film et Magritte du meilleur réalisateur lors de la 6e cérémonie des Magritte du cinéma.

 

Mise en scène opéra

 

2012 : Stradella (1841) de César Franck, à l'Opéra royal de Wallonie3.

 

Mise en scène théâtre

 

2007 : Est-ce qu'on ne pourrait pas s'aimer un peu ?, avec Éric De Staercke

2012 : Kiss and Cry, création collective accompagnée de la chorégraphe Michèle Anne De Mey et de l'écrivain Thomas Gunzig

 

Bibliographie

Mr Nobody, Paris, Éditions Stock, 2009, 264 p. (ISBN 9782234063198)

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jaco_Van_Dormael

Copyright Kerkour Leila 2016